Le SICAS

Le Syndicat Intercommunal du Canal des Alpines Septentrionales (SICAS), porteur de la démarche du contrat de canal Comtat - Nord Alpilles, est un établissement public qui regroupe vingt communes du département des Bouches du Rhône (Alleins, Arles, Barbentane, Chateaurenard, Eygalières, Eyragues, Graveson, Lamanon, Mallemort, Mas Blanc des Alpilles, Mollegès, Noves, Orgon, Plan d'Orgon, Rognonas, Saint Andiol, Saint Etienne du Grès, Saint Rémy de Provence, Sénas et Tarascon) dans le but d'assurer une mission de service public que constitue la distribution d'eau d'irrigation et qui lui a été confiée par voie de concession. 

 

Le SICAS, concessionnaire d’Etat par décision ministérielle en date du 21 juillet 1980, a été chargé de la gestion et de l'exploitation du canal des Alpines Septentrionales comprenant en outre les travaux de petits et gros entretiens ainsi que tous les travaux d'aménagement qui s'avéreraient nécessaires dans l'intérêt du Service Public.

 

Il est administré par un comité composé de 40 délégués représentant les 20 communes membres. Au sein de ce comité, un bureau syndical est élu et il est constitué par un.e Président.e, deux vice-Président.e.s, un.e secrétaire et deux membres.

 

Le personnel du SICAS compte 14 salariés :

  • Un directeur,
  • Deux secrétaires,
  • 3 gardes canaux chargés de la régulation, de l'arpentage ainsi que de la manipulation des vannes et des martelières,
  • Sept agents d'entretien, dont deux chefs d'équipe et un garde canal partiel, chargés de l'entretien courant du canal et de ses ouvrages,
  • Une chargée de mission, animatrice de la démarche de contrat de canal Comtat - Nord Alpilles

 

Le canal du SICAS est constitué de deux branches hydrauliquement indépendantes qui alimentent ensuite un réseau important de filioles dont la gestion n'est pas à la charge du SICAS mais d'ASA secondaires voire plus souvent des propriétaires. Ses abonnataires sont soit des particuliers (agriculteurs, urbains), soit des ASA, soit des collectivités ou des entreprises.

 

En 2013, ce sont environ 4 500 ha qui ont été arrosés par les eaux du canal des Alpines Septentrionales.

 

Figure 1 : Les communes du Syndicat Intercommunal du Canal des Alpines Septentrionales

Les ASA d'irrigation

Les interconnexions hydrauliques avec les autres structures d'irrigation collective du territoire sont très fortes. Le SICAS s'est donc proposé de les associer aux réflexions menées dans le cadre de la démarche de Contrat de Canal. Elles sont au nombre de 5 ASA (associations syndicales autorisées) et réprésentent 15% du territoire du volet irrigation à savoir : 

 

Figure 2 : Le canal des Alpines et les ASA d'irrigation collective

ASA de Plan d'Orgon et Orgon

Son périmètre est de 1076 ha. Elle gère un linéaire de 46.4 km de canaux constitué d'un réseau principal et de filioles secondaires. Elle bénéficie d'un droit d'eau supérieur à 1200 L/s qui est le résultat de plusieurs concessions, achats d'eau (2 prises au SICAS) et de récupération des eaux d'assainissement. Son périmètre se situe à cheval sur les deux communes de Plan d'Orgon et Orgon à l'est du territoire du contrat de canal.

Figure 3 : Périmètre et réseaux de l'ASA de Plan d'Orgon et Orgon

ASA de la Durance à Chateaurenard

Son périmètre est de 2491 ha, il se situe au nord du périmètre du Contrat de Canal sur la commune de Chateaurenard. L'ASA gère un canal principal de 16.5 km et 160 km de réseaux secondaires. 

 

Elle dispose d'une double compétence dans ses statuts à savoir : l'alimentation en eau brute des parcelles et l'assainissement des terres. Son canal principal est constitué de façon à répondre à ces 2 services, en effet, il est dimensionné à l'identique de l'amont jusqu'à l'exutoire. (A l'inverse, les canaux ayant uniquement vocation à l'irrigation sont habituellement larges au départ et plus étroits sur la fin). Cette ASA est alimentée par l'eau de la Durance via le partiteur de Noves. Cet ouvrage permet le partage de l'eau entre l'ASA et le SICAS. L'ASA dispose alors d'une prise d'eau qui lui est propre. Elle bénéficie également d'une alimentation en eau via le canal d'assainissement de l'Anguillon à partir du Réal et une autre depuis la rivière La Malautière à Noves. 

 

Sa dotation en eau brute est de 4000 L/s entre toutes les prises qui l'alimentent. 

Figure 4 : Périmètre et réseaux de l'ASA de la Durance à Chateaurenard

ASA de l'Oeuvre Générale des 4 communes

Elle représente à elle seule 4 associations que sont l'ASA de Saint Andiol, l'ASA de Verquières, l'ASA de Noves et l'ASA de Cabannes. Son périmètre est de 4196 ha (parmi lesquels 429 ha sont irrigués par le canal du Marquis). Elle reçoit une dotation globale de 2200 L/s par l'intermédiaire du canal des Alpines (branche n°1). L'Oeuvre Générale des 4 communes est chargée ensuite d'assurer la répartition des eaux entre ces 4 structures à partir d'un réseau principal de 28 km découpé en 3 sections (une section dite "tronc commun", la branche des 3 communes et la branche de Cabannes). 

Figure 5 : Périmètre et réseaux de l'Oeuvre Générale des 4 communes

ASA du Béal du Moulin de Sénas

Son périmètre est de 802 ha. Elle gère un linéaire de 6.4 km de réseau principal et 5 km de réseau secondaire. Elle bénéficie d'un droit d'eau de 1553 L/s desservi par le canal des Alpines (branche n°1). Son périmètre se situe sur la commune de Sénas au sud-est du territoire.

Figure 6 : Périmètre et réseaux de l'ASA du Béal du Moulin de Sénas

ASA du Réal de St Rémy de Provence

Son périmètre est de 581 ha. Il se situe au pied des Alpilles sur la commune de St Rémy de Provence. Cette association assure à la fois un service d'assainissement et un service d'irrigation. Deux périmètres distincts constituent cette association :

- Un périmètre dit "amont" de 461 ha, il se situe dans le quartier "La Galine". Ce canal draine sur une longueur de 2.4 km l'ensemble des terres riveraines. Aucun service d'alimentation en eau n'y est assuré.

- Un périmètre dit "aval" de 120 ha, il se situe au nord de la commune de St Rémy de Provence. Il assure l'approvisionnement en eau brute et également l'assainissement des terres à partir d'un canal d'une longueur de 5 km. L'eau d'irrigation provient du canal des Alpines via 2 prises individuelles (martelières Sarret et d'Aria).

Figure 7 : Périmètre et réseaux de l'ASA du Réal de St Rémy de Provence
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Stephane Morales